Pas de « Sous-SMIC » pour 2015 ?

0

Le patronat français avait proposé aux ministères et aux syndicats d’employés des possibilités d’application de « Sous-SMIC » ou de « SMIC dérogatoires » pour résoudre certains problèmes de chômage. Ces SMIC spéciaux auraient été destinés aux jeunes demandeurs d’emploi de longue durée, mais également aux jeunes qui entrent dans le marché du travail. Ces propositions ont été rejetées par le ministre du Travail, François Rebsamen qui estime que ces mesures ne sont pas toujours efficaces.

Une efficacité mise en question

Le ministre du Travail met en avant un argument fort pour rejeter les propositions d’établissement de SMIC spéciaux faites par le patronat. François Rebsamen assure que l’efficacité économique de l’adoption d’un « SMIC dérogatoire » ou d’une « Sous-SMIC » « n’est pas démontrée ». Le système actuel restera en donc vigueur pour les années 2015 et 2016 sauf modifications.

smic-2015

Une revalorisation légale

Pendant sa déclaration, François Rebsamen a également rejeté l’éventualité d’une revalorisation spéciale du SMIC par le gouvernement. Le SMIC 2015 connaîtra uniquement la revalorisation légale. Le dernier coup de pouce offert par le gouvernement a eu lieu en 2014, à l’arrivée de François Hollande au pouvoir. Le SMIC avait alors été revalorisé de 2 %.

Partagez cet article.

A propos du rédacteur

Laisser un commentaire