Est-ce que l’homéopathie est efficace ?

L’homéopathie suscite de plus en plus d’adeptes en France. Une médecine qualifiée de naturelle, globale ou encore douce, elle est toujours remise en cause et occasionne même de nombreuses interrogations auprès des chercheurs et professionnels en médecine. Une méthode thérapeutique montrée du doigt par certains détracteurs pour ne provoquer que des effets placebo, mais toutefois acceptée par ses défenseurs et adoptée par de nombreuses personnes aujourd’hui, la question de l’efficacité de l’homéopathie reste jusqu’à ce jour un sujet à polémique. Petit tour d’horizon sur l’efficacité de l’homéopathie.

Retour sur les grands fondamentaux de l’homéopathie

Samuel Christian Hahnemann est à l’origine du traitement homéopathique. Son idée repose de traitement repose sur la création de remèdes basés sur la loi de la similitude, un principe qui a été aussi mis en exergue par Hippocrate, le père de la médecine conventionnelle. En ce sens, l’homéopathie se base davantage sur un concept assez particulier, celui de soigner le mal par le mal. Associée à une fabrication des remèdes sur la loi l’infinitésimalité combinant le processus de dilution et de dynamisation, ainsi que le principe de l’observation du patient dans sa globalité, l’homéopathie présente bien des effets bénéfiques en soulageant les personnes malades, ou plutôt en soignant les différents symptômes.

Une médecine qui repose sur les vertus de substances utilisées

En homéopathie, on utilise surtout diverses substances pouvant provenir de plantes, d’animaux et de certains minéraux. Comment peut-on alors expliquer son efficacité si le traitement des substances ne repose plus sur la base de la similitude comme c’est le cas avec certaines substances tel que l’arnica ? Il faut comprendre en effet que cette médecine naturelle se base également sur les différentes vertus et les diverses caractéristiques des plantes à l’origine des substances utilisées. Si on prend l’exemple de l’Arnica, une plante aussi bien exploitée dans la médecine conventionnelle qu’en homéopathie, cette plante est connue pour ses propriétés cicatrisantes, antalgiques, anti-inflammatoires et circulatoires. Elle est alors administrée chez un malade sous forme de granules pour traiter les chocs physiques et émotionnels en homéopathie, alors qu’en médecine conventionnelle, elle s’avère efficace en application externe sous forme de pommade.

Tags:
0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *