Remboursement de l’homéopathie : des changements à venir ?

Actuellement, plus de 70 % des Français adoptent les traitements homéopathiques et affirment leurs bienfaits sur la santé. Cependant, la Haute Autorité de la Santé a conclu une efficacité insuffisante des médicaments homéopathiques, qui, selon les recherches, n’auraient pas plus d’efficacité qu’un médicament placebo. Les dernières lois approuvées par le gouvernement annoncent alors le déremboursement de l’homéopathie à partir de l’année 2022.

Un remboursement réduit à 15 % puis à 0 %

Si avant le janvier 2020, les traitements en homéopathie étaient remboursés à hauteur de 30 % par l’Assurance maladie, actuellement, le remboursement n’est effectué qu’à hauteur de 15 %, et ce, hors participation forfaitaire. À partir du mois de janvier 2021, tous les patients adeptes de l’homéopathie devront débourser de leur poche les frais de traitement, car les remèdes homéopathiques ne seront plus pris en charge par la sécurité sociale. Quant à la consultation chez l’homéopathe, si la base de remboursement était les fameux 25 €, même en cas de dépassement d’honoraires, à partir de 2021 aussi, la sécurité sociale ne rembourse plus. Au cas où vous ne disposez pas d’assurance santé, outre que celle de la sécurité sociale alors, vous devrez vous préparer à sortir de votre poche les frais de traitements en homéopathie dont vous pourrez en avoir besoin.

Le cas du remboursement avec les complémentaires santé

Même si le gouvernement a tranché pour la programmation d’un déremboursement progressif des traitements homéopathiques avec la sécurité sociale, ce n’est pas le cas pour les mutuels et autres types de complémentaire santé. En effet, la plupart des complémentaires santé ont affirmé vouloir poursuivre leurs offres en remboursement de l’homéopathie. Ce qui est sûr toutefois, c’est que le taux de remboursement pourra être changé, tout comme la proposition de l’offre et les conditions d’obtention. Mais tout dépendra de votre complémentaire santé ou de votre mutuel. Pour en savoir davantage sur le remboursement en homéopathie alors, il est conseillé de prendre contact dès maintenant avec son mutuel et de leur demander tous les changements qui pourront être adoptés par rapport à la situation.

0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *